57536285_2177200592368963_63480602072176

L'ARTISTE

© Carole Rioux Photographe

Après avoir fait mes études au cegep en Arts plastiques au Collège Édouard-Montpetit et complété un baccalauréat en Sciences de l’architecture à l’université de Montréal en 2011, je suis retournée à ma première passion, la peinture à l’huile sur toile. 

Me lançant tout d’abord dans une exposition commune pour le plaisir, j’ai peint une série de portraits d’enfants; des visages réalistes à la peinture à l’huile et une chevelure massive et tout en contraste. Ceux-ci ont ensuite fait place à des visages de femmes, par la série intitulée ''Les Dames'', où l’expressivité de la chevelure y est abordée.


LES DAMES

Mon approche est axée sur l’esthétisme de l’image. J’aborde l’image avec un contrôle tout particulier; avant même de prendre mes pinceaux, j’ai en tête l’aspect final de la toile. Bien que mon instinct prenne le dessus lorsque je peins et que ma vision évolue au cours de sa réalisation, le tout reste très réfléchi afin d’obtenir un résultat spécifique. 

Il ressort une dualité par le figuratif des visages en opposition avec l’abstraction de la chevelure. Leur traitement et matériaux respectifs amplifient les émotions qui se dégagent du visage et l’expressivité des cheveux. 

Je tente de faire entrer l'observateur dans l’intimité de ma dame par un face à face et une certaine intrusion. Je cherche à capter un moment, une histoire et une personnalité propre à chaque femme que je peins, par leur visage et leur chevelure, mais surtout par les couleurs et les textures qui m’inspirent pour le ton et l’atmosphère de la toile. Je cherche à rendre mes toiles vivantes par mes personnages et la confrontation qui en résultent avec l'observateur, mais aussi par les combinaisons de couleurs qui sont franches et très vives.

Avec le temps, l'envie de me diversifier et d'explorer d'autres avenues a pris de l'ampleur pour y développer 3 nouvelles séries: Prunelle, Les Fleurs et ma série coup de cœur, Les Dames sur bois. 


PRUNELLE

Prunelle est un dérivé de ma série Les Dames. Avec cette série, j'avais envie de mettre l'emphase sur les yeux, l'émotion brute que l'on perçoit par un simple regard. Les cheveux ont fait place aux fleurs, toujours travaillées de manière abstraite, cette fois-ci par la spatule qui permet une tout autre gestuelle et davantage de liberté.

Cette série évoque le renouveau, le printemps, une ouverture sur le monde extérieur et la découverte. Elle rappelle la chrysalide dans son cocon qui se transforme en papillon et qui se dévoile au monde extérieur dans sa plus belle version d’elle-même. Tout en fleurissant à nouveau, elle voit le monde sous un autre jour. 



LES FLEURS

La série Les Fleurs a été créée en même temps que la série Prunelle. Évoquant elle aussi la renaissance, le printemps et la légèreté, elle est quant à elle abordée avec une entière liberté par la gestuelle instinctive de la spatule. Contrairement aux autres séries, rien n’est calculé ou prévu à l’avance. Je laisse ma main créer sans trop réfléchir et me laisse guider par le moment présent.


LES DAMES SUR BOIS

Cette nouvelle série est la résultante de l’évolution de mon art, par ma série les dames et celles des fleurs. Bien que le sujet soit toujours des visages de femmes, le traitement et l’effet diffère, dû au panneau de bois, ayant une prestance par sa coloration, ses détails et sa texture qui lui est propre. Je tente de créer une osmose et une harmonie entre la dame et le bois, non seulement par les couleurs utilisées, mais aussi en laissant le visage et la chevelure s’y fondre par endroit et le laisser transparaitre dans son aspect naturel.

À nouveau, on retrouve une dualité dans le traitement du visage et celui des fleurs. Le visage réaliste, ayant une coloration plutôt sobre, est travaillé en transparence afin de se fondre avec le bois, contrairement aux fleurs peintes de manières abstraites et en relief par la spatule, qui sont opaques et haute en couleur. Je tente par ces différentes techniques et rendus de donner vie et plus de corps à mes dames, tout en conservant une harmonie dans l’esthétisme final.

Avec ces dames sur bois, je cherche un esthétique plus brut et plus sobre que ma série de Dames originales, mais aussi plus doux et plus en subtilité. Sans coup d’éclat par l'inexistence de fond coloré , seul le visage et les fleurs prédominent pour laisser transparaitre l’émotion véhiculée par la dame.



Que ce soit par un visage, le regard, les fleurs ou simplement la couleur, ce sont les plus infimes détails qui donnent vie à chacune de mes toiles.